8 déc. 2014

Un geste inconséquent


Cette petite histoire sans paroles me touche beaucoup, je me reconnais, hélas, dans ce moine et ses gestes inconsidérés. Après avoir reçu une belle leçon de la vie j'aime la façon dont il se sert de son activité pour corriger son défaut, tout en poésie et grâce. Vous remarquerez la transformation du visage du moine...

30 nov. 2014

Le tilleul au coeur de chêne


Un vieux tilleul de la prairie, une fois abattu, a révélé une étrange surprise. Dans son coeur se dessine la silhouette d'une feuille de chêne ! Ce tilleul se sentait-il chêne au fond de lui ? Où bien la trace d'un amour impossible et secret pour un chêne s'est-il inscrit au plus profond de son bois ? Nous ne le saurons jamais. Il est parti avec son secret et les secrets sont fait pour rester secrets, n'est-ce pas ?

29 sept. 2014

Un thé dans la prairie

Aujourd'hui, grâce à Anne, je vous invite
 à prendre le thé dans la prairie.
 C'est elle, en effet, qui m'a offert ce merveilleux service.
 Venez nous rejoindre pour passer un bon moment ensemble
 et admirer le travail d'Anne !


Seul Joseph l'écureuil ne peut se joindre à nous bien trop
 occupé, en cette saison, par la cueillette des noisettes.


Petit Hérisson a tout de suite trouvé une nouvelle
 utilisation à la tasse !


Dans la prairie on prend le moment du thé très au sérieux.
Voilà pourquoi Miss Rainette est parée de ses plus beaux atours.


Sur le rebord de la tasse Anne a brodé une citation
 que les amis de la prairie connaissent bien.


Madame Chouette a fait l'effort de venir nous rejoindre en plein jour !


Photo de famille.


Rien de tel que la bruyère pour mette en valeur
la beauté de ce service.


Madame Chouette, n'en revient pas que l'on puisse 
trouver de si belles choses en plein jour !


La jolie carte d'Anne.


Miss Rainette a déposé les roses de sa couronne
dans la tasse pour composer ce joli tableau.


Ah.. les chaises vertes d'Anne !
 Depuis des années je cherche les mêmes pour enchanter 
un petit bosquet de bouleaux où j'adore lire et où je rêve 
d'organiser des goûters autour d'une bonne tasse de ...thé !!!


Mais, me direz-vous, en quel honneur, Mingingi,
as-tu reçu un tel cadeau ?
Eh bien, il était une fois... un conte. 
Un conte venu de l'Est et qui parle de
la création de l'ambre...


Anne en parle sur son blog, je lui dis que justement
dans le livre que je lis en ce moment,
il est question de ce conte mais, incroyable coïncidence,
 quelques pages plus loin le conte se poursuit par un autre,
 sublime lui aussi, "Fleurir". Un conte qui raconte
 les brodeuses des pays de l'Est. 


Anne la brodeuse est enchantée 
et veux connaître ce conte, alors me vient une idée, 
et si je le lui recopiais dans un beau cahier !


Un beau cahier et des collages pour illustrer le conte,
car j'adore les collages.


Et voilà !


Comme le conte ne suffisait pas à remplir le cahier, j'ai rajouté
des poèmes, des citations...


Voilà pourquoi Anne, en remerciement, m'a offert
ce magnifique service à thé qui, en quelques fils et 
beaucoup de travail, reflète et sublime 
tout l'univers de la prairie.


27 août 2014

Visite au jardin de plantes aromatiques de Dame Tartine


Au milieu des cosmos les fleurs de la coriandre.


Les boutons de la tanaisie.




J'ai une petite anecdote au sujet des fleurs de soucis. 
A la fin des séances de méditation ma prof de Qi Gong
nous offre toujours une tisane, sauge, hysope...
Des plantes de son jardin la plupart du temps,
et elle nous demande toujours de deviner de quelle
plante il s'agit et, croyez-moi, même si on est passionné
par le sujet c'est toujours très difficile. En général ça nous
prend un bon bout de temps et on passe en revue toutes
 les plantes de la création avant de trouver la bonne !
Mais un jour qu'elle posait cette question j'ai répondu immédiatement. 
- C'est du souci !!!
- Oui !
Les autres se tournèrent vers moi, admiratifs, 
comment as-tu trouvé aussi facilement ?
- Eh bien, j'ai été un peu aidée, avouai-je
en baissant les yeux vers ma tasse dans laquelle
 flottait un magnifique pétale orange fluo !!!




Les étoiles bleues de la bourrache.



Le très mellifère origan.


Le fenouil bronze


Les fleurs de moutarde parfument tout le jardin.


Le feu d'artifice des graines de la coriandre.

20 juil. 2014

S'incliner sur le passage des fées


Une longue tige de digitale chargée d'une multitude de boutons et d'une ou deux fleurs pourpres dépassait de la haie au bord du chemin. Il se mit à la caresser tout en disant :
Par exemple, je suis sûr que vous ignorez pourquoi cette digitale s'incline et oscille si gracieusement. Vous pensez que c'est là l'effet du vent, n'est-ce pas ? la questionna t-il, lui adressant un sourire qui n'éclairait pas son regard, mais conférait une infinie douceur à son visage.
- Oui c'est vrai. Quelle est donc la véritable raison ? s'enquit Ruth avec candeur.
- Eh bien, à en croire les Gallois, cette fleur est sacrée pour les fées, et comme elle a le pouvoir de les reconnaître, ainsi que tous les esprits, elle s'incline ainsi sur leur passage. Son nom gallois est Maneg Ellyllyn - le gant des bonnes gens ; d'où, j'imagine leur nom en anglais : le gant de renard.

Extrait de Ruth - Elizabeth Gaskell

19 juil. 2014

Quels clowns ces chats !


Il suffit d'une petite fleur espiègle pour transformer
un vieux briscard de matou en clown des champs !